Lectures histoire des sciences

L’été arrive. C’est l’occasion de refaire le plein d’ouvrages et de faire le point sur les prochaines lectures utiles…histoire justement de se remettre dans le bain de l’histoire. Quelles sont les ouvrages à lire ou à relire absolument pour se remettre à niveau ?

Quelles lectures indispensables en HST ?

En cherchant dans ma propre bibliothèque voici une première petite sélection. Très incomplète, elle me permettra au moins de démarrer mes lectures en histoire des sciences et techniques.

Après la lecture de L’histoire et le métier d’historien en France 1945-1995, sous la direction de François Bédarida (déjà abordé dans ce billet), un grand nombre d’ouvrage et de thèses qui ont marqué l’historiographie française me viennent à l’esprit. Paradoxalement, cela m’a donné envie de relire L’étrange défaite de Marc Bloch, l’un des pères fondateurs du renouveau de l’histoire et un précurseur de la méthode contemporaine. La période s’y prête. On est en mai-juin 2020, dans son essai, Marc Bloch revient sur la défaite de l’armée et des élites françaises en mai juin 1940. Mais, on est un peu hors sujet.

Ensuite, je suis ensuite retombé sur un numéro Hors Série de la revue Sciences Humaines intitulé « La bibliothèque idéale des sciences humaines » que je me suis empressé de feuilleter. Dans le thème de l’histoire, mis à part ces 3 ouvrages :
Les lieux de mémoire, sous la direction de Pierre Nora (1984),
Le monde retrouvé de Louis-François Pinagot par Alain Corbin (en 1998) et
Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours d’Henri Rousso (1987),
rien ne m’inspire vraiment. Et il s’agirait là de lectures pour le « plaisir » davantage que des lectures vraiment « utiles ».

Dans le domaine philosophie, il y a plus de choses orientées Histoires des sciences et techniques : pour ne citer que les principaux principaux, il y a l’incontournable de Thomas S. Kuhn, La structure des révolutions scientifiques de 1962 et de Karl Popper, La logique de la découverte scientifique (1935). J’ai déjà lu le premier mais pas le second de mémoire.

En histoire économique, Les deux révolutions industrielles du XXe siècle de François Caron occupe une bonne place. Cet ouvrage de 1998 figurait déjà dans la bibliographie de mon DEA (donc déjà lu). Je vais tout de même relire les chapitres importants dont celui consacré à l’industrie chimique.

LE livre à lire !

Finalement c’est dans la rubrique sociologie et anthropologie, que j’ai trouvé mon bonheur, LE livre à lire absolument dès ce week-end prolongé :

LATOUR, Bruno, WOOLGAR, Steve. La vie de laboratoire La production des fais scientifiques. Paris : Édition la Découverte, 1996, 296 pages.

Cité comme il se doit (enfin j’espère)… ça tombe bien, je l’ai aussi dans ma bibliothèque…Je l’ai bien sûr rajouté dans ma bibliothèque Zotero.

Il n’y a plus qu’à…à le lire.

la vie de laboratoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s